En présentant mon calendrier des stages de carnet de voyage, la semaine dernière, je vous disais que je reviendrais sur chacun d'eux un peu plus en détail pour mieux vous les raconter. Je n'imaginais pas qu'en quelques jours (trois jours en fait) celui pour Essaouira serait complet... Je suis désolée pour les quelques personnes m'ayant dit être intéressées et qu'elles reviendraient vers moi dans quelques temps après avoir décidé... c'est trop tard. Je ne vous vanterai donc pas le séjour à Essaouira (et pourtant, pfff, quel séjour !) mais vous raconterai Marrakech...

DSCN1397

DSCN1467

Ma première rencontre avec Marrakech date d'il y a deux ans. S'envoler de France alors qu'il fait gris, froid, humide et que tout est bloqué par des grèves, pour atterrir au Maroc... est un choc. Autre climat, autres couleurs, autres vies, autres codes aussi, qu'il faut apprivoiser. Mais que de sourires  partout ! L'année dernière, mon séjour fut un peu plus long, et ma découverte de Marrakech un peu approfondie (en a-t-on jamais fait le tour ?). Des ruelles tarabiscotées de la largeur d'une carriole, aux hauts murs perçés de portes (qui furent...) somptueuses, des marchands étalant leurs tissus, leurs paniers, leurs épices, leurs herbes magiques, une ville grouillant de vie (évidemment, quand on habite une commune de 900 habitants on est mal préparé, mais je ne connaissais pas encore Dehli et ses 25 millions d'habitants !), des carrioles tirées par des ânes au milieu d'une circulation folle, et au milieu de ça des jardins inouïs aux parfums de fleur d'orangers et où ne s'entendent que le glouglou des fontaines. Et puis des palais si beaux qu'on voudrait tout dessiner, tout mettre dans le carnet, une cuisine savoureuse à tous les coins de rue (s'installer dans une échoppe pour dessiner les gens qui passent en buvant un thé à la menthe et en savourant une corne de gazelle fait partie des dures réalités du stage, il faut le savoir avant de se lancer). Nous aurons pour nous guider tout au long du stage une bonne fée qui, pour l'avoir arpenté en tous sens pendant plusieurs dizaines de séjours, connait Marrakech comme sa poche (et sait négocier les prix !). Et puis il y aura une journée passée dans la montagne de l'Atlas, dans un village berbère incroyable de beauté et d'hospitalité, qui nous permettra de coucher dans nos carnets un autre visage du Maroc, celui des grands espaces et des sommets enneigés. Enfin, pour nous remettre au mieux de nos journées de découvertes dessinées, nous logerons au calme, dans un très joli riad de la palmeraie (dont j'ai testé pour vous le hammam... wahou !).

En pratique, le stage dure cinq jours, du mardi 14 au samedi 18 mai. On arrive la veille (lundi 13) et repart le lendemain (dimanche 19). Le prix est fixé à 650 euros, qui comprend les cinq jours de stage, les transferts de et vers le riad (vous êtes pris en charge à votre arrivée à l'aéroport), le logement en chambre double (chambre individuelle possible avec léger supplément), la demie pension petit-déjeuner/dîner. Reste à la charge de chacun le billet d'avion, les déjeuners (repas simples pris en ville) et les éventuelles entrées de monuments et déplacements en bus dans la ville). Si vous avez des questions... je suis là !

 

DSCN1293

DSCN1299

DSCN1314

DSCN1378