vivre en Bretagne

27 mai 2020

retrouver la mer

J'ai senti comme une petite tension sur ma peau, une vibration, presque un frisson quand la mer est apparue derrière la ligne des arbres. Elle n'était pourtant pas loin et les soirs de grand vent je l'imaginais battre les rochers de Dahouët, mais elle était interdite, captive elle aussi. J'aurais pu, de mémoire, dessiner le petit port serré entre ses falaises, les roses trémières devant les volets bleus, les plates alignées en attendant la marée, je connaissais même par coeur cet anneau d'amarrage rouillé, au bout du quai, pour l'avoir dessiné tant et tant. Mais c'était jour de retrouvailles, jour de fête, j'allais voir de quelle couleur la mer s'habillait aujourd'hui. La marée basse découvrait des rochers ocre entrecoupés de vastes flaques engoémonées, et le vent, poussant ses petits nuages joufflus comme un troupeau de moutons farceurs, changeait à chaque instant la lumière qui tombait sur l'eau. Alors la mer s'amusait, essayait un trait presque turquoise pour l'effacer tout aussitôt, posait une pointe d'outremer qu'elle changeait en vert émeraude. L'instant suivant tout n'était plus que dégradé de gris, comme on passe l'éponge avant d'essayer d'autres couleurs, et la ronde recommençait. Sur le carnet le pinceau, débordé, n'arrivait pas à suivre l'oeil qui s'exclamait, s'enthousiasmait devant ces essais de palettes. Un petit croquis pour un joli moment... garder trace...

IMG_20200523_152832

IMG_20200523_140748

Posté par 251065 à 09:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


20 mai 2020

Les carnets du voyageurs

C'est toujours un plaisir de recevoir du matériel à tester, et lorsqu'il s'agit d'un carnet de voyage le plaisir est décuplé ! Cette fois c'est la société "Carnet du Voyageur" qui, comme son nom l'indique, vend des carnets de voyage, qui m'en a envoyé un. Jolie couverture en cuir avec un lien pour le nouer et un rabat (parce qu'un carnet qui se remplit est un carnet qui prend du ventre, qui gonfle, grossit, et c'est plutôt bien de pouvoir le fermer sans risquer de perdre le bazar qui est dedans). Il est livré dans une jolie pochette en coton (sans logo, j'apprécie !). C'est un travail artisanal soigné, réalisé dans le nord de la Thaïlande. Le format (10 x 15 cm) est un peu petit pour un stage ou une sortie croquis, mais elle est parfaite si vous voulez juste avoir un carnet toujours avec vous dans la besace ou dans la poche. Les pages sont cousues et non pas collées, c'est toujours mieux. Pour ce qui est du papier il est lisse, légèrement écru, il est très bien pour la prise de note, le croquis (au crayon ou au stylo, pas au feutre) et le collage. Je l'ai testé en faisant quelques aquarelles, le toucher est agréable mais le papier n'est pas tout à fait assez épais, on devine l'aquarelle sur la page suivante. Je pense que le carnet est très bien s'il y a peu d'aquarelles, ou s'il y a des collages sur l'envers des feuilles, en évitant de toute façon de dessiner directement au feutre, comme je le fais. Je pense que ce carnet va être mon nouveau "carnet de besace", celui que je trimballe toujours avec moi pour avoir de quoi noter (les horaires de la bibliothèques, les dimensions de ma fenêtre pour les nouveaux rideaux, le prix des couleurs dans les différents magasins d'aquarelle), de quoi dessiner (en attendant les enfants à la gare, pour garder trace du si joli clocher d'un village traversé), de quoi coller (mes tickets de cinéma avec critique du film, les cartes des ateliers visités, la première jonquille de l'année). Peu d'aquarelles mais beaucoup de notes et de collages, là il sera parfait. Merci aux Carnets du Voyageurs pour cette jolie découverte !

Vous pouvez trouver ces carnets sur le site "Carnet du Voyageur" (en cliquant ici) Les délais de livraison sont rapides, ainsi que les réponses aux questions. Les carnets portent des noms différents mais seules les couleurs de couverture changent, le papier est le même dans tous les carnets. 

ChKeraudren

 

 

ChKeraudren

ChKeraudren

Chkeraudren

 


Posté par 251065 à 10:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]

17 mai 2020

Portraits de maison à l'aquarelle

Il y a ceux pour qui la maison est un lieu où venir dormir avant de repartir, un lieu pas vraiment habité, interchangeable, sans histoire ni couleur, un lieu qui doit juste être  "pratique". 

Et il y a ceux pour qui la maison est un navire-terrier, un lieu qui  emporte, accompagne et protège. Je suis de ceux-là et l'ai toujours été. Je pense avoir été escargot dans une autre vie, à me trimballer de par le monde, ma petite coquille sur le dos. Les maisons, je les aime, surtout quand elles racontent des choses (je sais très bien écouter les maisons, je parle maison couramment), quand elles ont des couleurs, des senteurs, des craquements, des préférences. Je les aime riches, pauvres, jeunes ou vieilles, élancées ou toutes biscornues et j'aime, depuis toujours, les dessiner. A un moment de ma vie d'aquarelliste le portrait de maison a même tenu une grande importance, est monté sur le podium, a fait le beau. Et puis, et puis... et puis, même si je n'ai jamais totalement arrêté, cette activité-là est passée après "l'autre", le carnet de voyage qui s'est imposé et, pas partageur, a débordé jusqu'à prendre presque tout la place. Ils me semblent pourtant bien complémentaires ces deux-là, mais rien à faire, le carnet de voyage n'en démordait pas et se jetait sur moi dès qu'il me voyait prendre un pinceau, s'écriant "c'est pour moi, c'est pour moi ?". Aujourd'hui, je ne sais pas, peut-être est-ce le fruit de ces cinquante-cinq jours de confinement dans ma maison escargot, dans ma maison terrier, j'ai envie de retrouver ces gens qui venaient m'apporter la photo d'une maison aîmée, chérie, parfois disparue, une maison de vacances, la première maison d'une longue vie à deux, celle du grand-père ou de l'enfance. J'aime qu'on me raconte en mots, qu'on me parle du poulailler derrière la maison, de la mer au bout du chemin, de cette fois ou Winston Churchill himself est tombé en panne juste devant la maison ou du début d'incendie quand les cousins ont décidé de faire des frites en pleine nuit. J'aime les histoires de maisons, j'aime les maisons, et leur tirer le portrait est un plaisir que j'ai, bêtement, trop longtemps mis de côté. Allez, je reprends du service ! Si vous souhaitez voir les tarifs, voir des photos, tout est  sur mon site (cliquez ici) 

BZHLeGouray1

 

 

 

 

Posté par 251065 à 10:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

15 mai 2020

Défi Dessin 216

Vous deviez dessiner "quelque chose qui vous fait du bien" pour ce 216ème défi dessin. Alors, en pleine sortie de confinement, qu'est-ce donc qui vous fait du bien ? La mer, les câlins, la nature... et puis boire, manger, jouer, bouquiner, dessiner (je suis d'accord avec tout !!!)

annick loud

Annick, de Loudéac, 32ème participation

elizab brest

Elisabeth, de Brest, 9ème participation

eliane st b

Eliane, de Saint-Brieuc, 151ème participation

isabelle paris

Isabelle, de Paris, 38ème participation

evelyne

Evelyne, de Fribourg (Allemagne), 149ème participation

mounia toulouse

Mounia, de Toulouse, 190ème participation

franç bre

Françoise, de Brest, 18ème participation

yolande

Yolande, de Loudéac, 19ème participation

franc borde

Françoise, de Bordeaux, 63ème participation

virginie

Virginie, de Loudéac, 12ème participation

(non non, ce n'est pas une photo, c'est bien une aquarelle, elle est comme ça Virginie...)

valérie nantes

Valérie, de Nantes, 36ème participation

france

France, de Bayonne, 42ème participation

hélène

Hélène, de Carcassonne, 124ème participation

céline

Céline, de Lyon, 24ème participation

odile

Odile, de Dijon, 85ème participation

capucine

Capucine, de Paris, 151ème participation

X15

...et moi, Charlotte, de Saint-Brieuc...

Pour le 217ème DD c'est Yolande, de Loudéac, qui nous emmène "tous au jardin" ! (oui oui, c'est le thème  !). A me renvoyer au plus tard le 30 mai pour parution ici-même le 1er juin.

 

Posté par 251065 à 10:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

01 mai 2020

Défi Dessin 215

Valérie, de Nantes, nous proposait de dessiner "une caryatide" pour ce 215ème Défi. Une référence aux femmes qui portent le poids du monde ? Voici vos versions :

annick loudéac

Annick, de Loudéac, 31ème participation

virgin

Virginie, de Loudéac, 11ème participation

eli bre

Elizabeth, de Brest, 8ème participation

fred

Frédérique, de Loudéac, 40ème participation

franç bre

Françoise, de Brest, 17ème participation

valérie nantes

Valérie, de Nantes, 35ème participation

lionel

Lionel, de Nice, 3ème participation

isa paris

Isabelle, de Paris, 37ème participation

mounia

Mounia, de Toulouse, 189ème participation

eliane

Eliane, de Saint-Brieuc, 150ème participation

helene carc

Hélène, de Carcassonne, 123ème participation

france bayonne

France, de Bayonne, 41ème participation

marie lr

Marie, de Martigues, 1ère participation

edith rennes

Edith, de Rennes, 18ème participation

chantal

Chantal, de Nantes, 26ème participation

DD215 cariatides Marie La Roche sur Yon

 

Marie, de La-Roche-sur-Yon, 2ème participation

brigitte

Brigitte, de Cherbourg, 58ème participation

cristina tours

Cristina, de Tours, 6ème participation

evelyne

Evelyne, de Fribourg (Allemagne, 148ème participation

annick dij

Annick, de Dijon, 10ème participation

défi_215

Françoise, de Bordeaux, 62ème participation

DSCN6085

...et moi, Charlotte, de Saint-Brieuc...

Pour le 216ème DD j'aimerais vous proposer quelque chose qui vous fait du bien... he bien oui, c'est exactement ça le sujet, "quelque chose qui vous fait du bien". J'imagine que vous n'aurez pas de mal à trouver ! Et pour le 217ème DD je demande un thème à Yolande, de Loudéac !

Posté par 251065 à 18:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


21 avril 2020

Peter Beard

On parle en ce moment de Peter Beard, le célèbre photographe américain retrouvé mort non loin de chez lui dans la chiquissime Long Island. Ce qui me donne envie de vous faire un petit post sur ses carnets de voyage car il  était "aussi" carnettiste et qu'en fait je trouve ses carnets nettement plus intéressants que ses photos. Pour faire un petit topo rapide sur le personnage, Peter Beard était issu d'une famille fortunée, a grandi en cotoyant les héritiers des grandes fortunes américaines (un sacré réseau pour percer ensuite...) et s'est fait connaître comme photographe animalier, en particulier de la faune africaine. Il aimait les beaux objets, les belles femmes, les belles bagnoles, aimait les collectionner et se montrer avec (je ne parle pas seulement des belles bagnoles), aimait la chasse, les safaris. Ami de la famille Kennedy, des stars des années 70 et 80, bref, vous cernez le personnage.

Ce qui m'intéresse est davantage ses carnets, qu'il tenait depuis l'enfance. Une bonne partie ont brûlé lors de l'incendie de sa maison à la fin des années 80 mais il en reste plusieurs dizaines qui offrent des pages très intéressantes, très chargées. Il collait beaucoup de photos, en noir et blanc la plupart du temps, ce qui donnait de l'homogénéité et beaucoup de force à l'ensemble, écrivait par-dessus avec tous les liquides qui lui tombaient sous la main, n'hésitait pas à se couper volontairement pour rajouter du sang sur ses pages (vous n'êtes pas obligés d'aller jusque là), chargeait, surchargeait, en rajoutait encore, bien loin des carnets "bien propres", c'était son style, sa façon de dire les choses, assez fascinante et tellement libre.

Peter-Beard-collage

blackdessins

carnetpeter

images

images (1)

images (2)

Posté par 251065 à 18:49 - Commentaires [6] - Permalien [#]

19 avril 2020

Balade du jour

Dimanche, 34ème jour de confinement, ça ne m'empêche pas de me balader, de visiter. Oui, depuis mon atelier. Aujourd'hui je visite la maison bleue et l'atelier de Frida Kahlo, à Mexico, une maison aux murs bleus qui m'évoquent le jardin de Majorelle à Marrakech. Lumière, dentelles, couleurs, meubles patinés d'une maison familiale dans laquelle l'artiste a traversé les décennies et les douleurs. Je m'y promène un moment, m'arrête longuement dans son atelier. Frida me propose un café trés fort, comme elle l'aimait, que nous allons boire dans le patio noyé de verdure. Nous parlons peu, pas besoin de mots. Je sors mon carnet, elle sort le sien, nous dessinons ensemble...

DSCN6086

Posté par 251065 à 09:40 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

17 avril 2020

Prendre les empreintes de la maison

Et puisque nous sommes en tête à tête avec notre maison pourquoi ne pas renouer nos liens avec elle, la regarder différemment, l'écouter respirer, partir en exploration de son sweet home ? Il suffit de peu, de regarder d'abord, de s'asseoir par terre, dans un coin, d'avoir une vision, un point de vue différent. S'asseoir sous la table comme dans une cabane, entrer dans une penderie et refermer doucement la porte, monter sur l'escabeau et regarder la chambre ou le salon la tête juste sous le plafond. Drôle d'idée mais c'est un sacré voyage, soudain les choses ne nous apparaissent plus de la même façon. On voit tout à coup que le fauteuil gêne le passage, on déplace le tapis d'un mètre, et puis on continue, on change les meubles de place, tout a un air nouveau. Tout aussi simple, dormir tête bèche, les pieds là où est la tête d'habitude, et se réveiller le matin avec une autre vue de la chambre. Et du coup mettre au mur un tableau, ou juste un dessin, un petit croquis qui pourra, le lendemain, aller sur un autre mur. Une lampe qu'on change de place, un coin lecture qu'on aménage près d'une fenêtre, un tissu coloré qu'on fait pendre sur une porte. Et pourquoi ne pas prendre ses repas ailleurs ? Un plateau repas gourmand, une petite nappe de coton posée par terre quelque part dans la maison et voilà l'heure du pique-nique !

Pour celles qui dessinent, bien sur, le choix est vaste. Dessiner des petits bouts de la maison, nos objets préférés, ou même ces petites choses oubliées, confinées dans un carton, dans un placard, dans un grenier et que l'on exhume pour les dessiner et passer un petit moment avec elles, et se dire que peut-être cette petite chose n'a plus rien à faire chez nous et qu'il est temps de s'en débarrasser, ou au contraire lui redonner une place dans nos vies. Encore plus simple, prendre l'empreinte des matières : on découpe une feuille de papier de soie ou une feuille toute bête d'imprimante, on la pose sur un sol, sur un mur, sur un meuble, et on passe un crayon gras ou une mine de plomb en va et vient régulier. Les petits carrés de papier auront leur place dans le carnet de voyage du quotidien, comme ici les tommettes de l'entrée, le mur extérieur de la maisone, le très vieux parquet du salon,  la première marche de l'escalier qui monte au jardin ...

DSCN6084

Posté par 251065 à 11:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

15 avril 2020

Défi Dessin 214

Ce 214ème Défi Dessin avait pour thème "un personnage des aventures d'Astérix"... vaste choix ! Mais la bonne humeur transparait de vos dessins, bravo !!! Bienvenue à Marie, de la Roche-sur-Yon, à Patricia, de Bobigny, et à Hoku, d'Edo (Japon) qui nous rejoignent dans le club des DDéistes !

annick loudéac

Annick, de Loudéac, 30ème participation

françoise brest

Françoise, de Brest, 16ème participation

france bayonne

France, de Bayonne, 40ème participation

lionel de Nice

Lionel, de Nice, 2ème participation

chantal nantes

Chantal, de Nantes, 25ème participation

isabelle paris

Isabelle, de Paris, 36ème participation

valérie nates

Valérie, de Nantes, 34ème participation

mounia toulouse

Mounia, de Toulouse, 188ème participation

evelyne

Evelyne, de Fribourg (Allemagne), 147ème participation

yolande loudéac

Yolande, de Loudéac, 18ème participation

elisabeth brest

Elizabeth, de Brest, 7ème participation

fred

Frédérique, de Loudéac, 39ème participation

françoise bordeaux

Françoise, de Bordeaux, 61ème participation

catherine abbeville

Catherine, d'Abbeville, 8ème participation

hoku

Hoku, de Edo (Japon), 1ère participation

marie la r sur y

Marie, de La Roche-sur-Yon, 1ère participation

virginie

Virginie, de Loudéac, 10ème participation

capuci

Capucine, de Paris, 150ème participation

patricia

Patricia, de Bobigny, 1ère participation

marie st pet

Marie, de Saint-Pétersbourg (Russie), 16ème participation

edith

Edith, de Rennes, 17ème participation

eliane

Eliane, de Saint-Brieuc, 149ème participation

cristina tours

Cristina, de Tours, 5ème participation

nicole lisieux

Nicole, de Lisieux, 28ème participation

DSCN6080

... et moi, Charlotte, de Saint-Brieuc...

A présent partons, pour notre 215ème DD, dans une ambiance totalement différente avec un thème proposé par Valérie, de Nantes : "une caryatide"... à m'envoyer avant le 30 avril pour parution ici le 1er mai (merci de penser à bien préciser à chaque fois votre prénom et votre ville, merci !!!)

 

 

Posté par 251065 à 10:10 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

10 avril 2020

Cours d'aquarelle et carnet de voyage en ligne

Il y a des fois où la vie s'accélère d'un coup, où les vagues projets viennent au devant de la scène et prennent d'un coup toute la place. Ainsi les cours en ligne, évoqués, envisagés, réfléchis, repoussés. Et puis la machine qui se met en branle d'un coup parce que mes élèves ont le besoin, l'envie, le temps (ah ça oui, nous avons le temps !) de travailler et que nos cours habituels sont bien entendu interrompus par le confinement. Donc imaginer un cours en ligne pour mes élèves, qui se transforme en quelques jours en cours en ligne tout court. Et voilà, il est lancé !

Le principe est simple : l'inscription donne accès à un blog privé. Chaque lundi un exercice est publié, très détaillé (exercice d'aquarelle ou de carnet de voyage). Ensuite je reçois les travaux, les corrige de façon individuelle et les publie, avec leur correction, sur le blog (toujours très intéressant de voir les versions des autres ainsi que leurs corrections !). On peut prendre le train en route, on commence quand on commence... Il y aura des pas à pas, des rappels de théories (la perspective, etc), tout sera en ligne, et je répondrai le plus précisément possible à toutes les questions techniques.

Le premier bloc comptera neuf ateliers et ira donc jusqu'aux portes de l'été (mais il peut être commencé à tout moment et être travaillé au rythme que l'on veut puisque l'accès au blog est sans limite de temps). L'inscription est de 80 euros pour les neuf ateliers, à me régler par virement ou chèque. Attention, ces cours ne s'adressent pas aux débutants complets, il est nécessaire d'avoir une base, même toute petite, en aquarelle. Et si vous avez des questions... je suis là !

X31

Posté par 251065 à 15:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :