vivre en Bretagne

03 décembre 2019

Stage à... Syracuse !

La photo parlait de soleil et de Sud, mais l'architecture évoquait notre vieille Europe. Et puis les plus perspicaces d'entre vous ont repéré le drapeau italien (couleurs choisies par Napoléon !). Ensuite... ensuite il fallait descendre, descendre, faire un saut de puce jusqu'en Sicile et traverser l'île aux parfums d'agrumes pour arriver à... Syracuse. Ce sera donc le lieu du futur nouveau stage de carnet de voyage, Syracuse et sa côte... Nous louerons un mini-bus et partirons sur les petites routes, nos carnets de voyage sous le bras... Bon, ce n'est pas pour tout de suite puisque mon calendrier 2020 est bouclé, mais Syracuse sera la nouvelle destination 2021 ! D'ici là, quelques photos pour rêver...

Scala_dei_1550755783-e1550755802114

agrigente-sicile

catane-amphitheatre-romain

cefalu-sicile

ragusa-val-di-noto

Posté par 251065 à 02:02 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :


01 décembre 2019

Défi Dessin 205

Un coquillage, une poupée, un fossile, un masque... mais pas de raton laveur ?! Allez, ce sera pour la prochaine fois (ou pas !), mais ils sont bien garnis, vos "cabinets de curiosités" ! Merci à Mylène, de Chartres, pour ce thème très ouvert...

 

mylène chartres

Mylène, de Chartres, 105ème participation

france bayonne

France, de Bayonne, 32ème participation

veronique tours

Véronique, de Tours, 21ème participation

isabelle paris

Isabelle, de Paris, 27ème participation

hélène carcassonne

Hélène, de Carcassonne, 117ème participation

elisa genève

Elisa, de Genève, 48ème participation

annick loudéac

Annick, de Loudéac, 23ème participation

mounia toulouse

Mounia, de Toulouse, 179ème participation

capucine paris

Capucine, de Paris, 141ème participation

edith loudéac

Edith, de Loudéac, 28ème participation

céline lyon

Céline, de Lyon, 20ème participation

odile dijon

Odile, de Dijon, 84ème participation

edith rennes

Edith, de Rennes, 9ème participation

elizabeth brest

Elizabeth, de Brest, 4ème participation

fred loudéac

Frédérique, de Loudéac, 33ème participation

cristina tours

Cristina, de Tours, 3ème participation

valérie nantes

Valérie, de Nantes, 26ème participation

Maristo11

...et moi, Charlotte, de Saint-Brieuc...

Un véritable inventaire à la Prévert !  Et maintenant, replongeons dans le magnifique "dictionnaire des mots rares et précieux" dans lequel j'avais péché le lendore qui vous avait bien plu... je vous propose cette fois de dessiner un "anoure" (attention, ce n'est pas du tout un "amour"... mais vous pouvez l'embrasser quand même !). Vos oeuvres sont à m'envoyer avant le 14 décembre, merci ! Et pour le 207ème DD je demande un thème à Edith, de Rennes.

Posté par 251065 à 14:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

30 novembre 2019

Des timbres ?

Aujourd'hui c'est un petit appel que je lance : j'aime agrémenter mes pages de carnets avec des  timbres, j'adore ces minuscules vignettes colorées qui parlent de voyage et d'ailleurs. Alors si vous avez dans vos tiroirs de vieux timbres, même un peu abimés, un peu fatigués d'avoir parcouru tant de kilomètres, je suis preneuse ! Vous pouvez m'envoyer un petit message, je vous donnerai mon adresse postale, un immense merci d'avance !!!

Posté par 251065 à 10:10 - Commentaires [7] - Permalien [#]

29 novembre 2019

pour rêver...

Oui, la lumière est basse, mais le soleil est au-dessus des nuages, et oui les jours sont courts, mais ils rallongeront bientôt ! Comme chaque année à cette période (et à vrai dire pas uniquement à cette période...) je rêve à des destinations de stages de carnet de voyage, des endroits au chaud (mais pas trop), chargés d'histoire (j'adore l'histoire et les vieilles pierres), où l'on peut vagabonder, s'asseoir pour dessiner (sans la foule), faire de belles rencontres, se loger pour pas trop cher... Trouvé ! Si mon calendrier 2020 n'offre pas de nouvelles destinations à l'étranger (Marrakech, Essaouira et Lisbonne, c'est déjà bien), ce sera pour l'année d'après, avec un nouveau lieu de rêve pour remplir un carnet de soleil. On louera un mini-bus pour se balader, on mangera à la terrasse des petits restaus... Allez, je suis joueuse ce matin, je vous donne un indice avec la photo ci-dessous, mais à vous de trouver où se déroulera mon prochain nouveau stage hors de France...

45dcfbbeb2a15c340aa30b35e863c029

Posté par 251065 à 11:27 - Commentaires [34] - Permalien [#]

15 novembre 2019

Défi Dessin 204

Quand il fait froid et que des paquets d'eau dégoulinent sur les fenêtres, quoi de meilleur qu'une bonne soupe fumante faite maison ? C'était le thème de ce 204ème DD. Bravo à toutes, voilà de quoi nous réchauffer !

cécile nanterre

Cécile, de Nanterre, 132ème participation

france bayonne

France, de Bayonne, 31ème participation

yolande loudéac

Yolande, de Loudéac, 11ème participation

françoise Brest

Françoise, de Brest, 7ème participation

mylène chartres

Mylène, de Chartres, 104ème participation

chantal nantes

Chantal, de Nantes, 21ème participation

mounia toulouse

Mounia, de Toulouse, 178ème participation

edith rennes

Edith, de Rennes, 8ème participation

isabelle paris

Isabelle, de Paris, 26ème participation

capucine paris

Capucine, de Paris, 140ème participation

fred loudéac

Frédérique, de Loudéac, 32ème participation

céline lyon

Céline, de Lyon, 19ème participation

véro tours

Véronique, de Tours, 20ème participation

hélène carcassonne

Hélène, de Carcassonne, 116ème participation

elisa genève

Elisa, de Genève (Suisse), 47ème participation

valérie nantes

Valérie, de Nantes, 25ème participation

françoise bordeaux

Françoise, de Bordeaux, 55ème participation

DSCN5787

... et moi, Charlotte, de Saint-Brieuc...

 

Et pour le 205ème Défi Dessin, c'est Mylène, de Chartres, qui nous propose de dessiner "notre cabinet de curiosité" (dont c'était justement le thème de la très belle expo estivale à la Fondation Leclerc de Landerneau, un chouette souvenir avec mes stagiaires de Brest !)

Posté par 251065 à 10:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


05 novembre 2019

Sean Charmatz

Bob l'éponge ? Tout le monde connaît ("hélas" ai-je envie d'écrire... et ça y est, je l'ai écrit...). Tout le monde connaît, mais n'aime pas forcément. Moi je déteste, carrément, ça ne me fait pas rire, pas même sourire, et le mot qui me vient spontanément est... "débile" (pardon pour les amateurs !). Mais je ne mélange pas le personnage et ses créateurs, dont Sean Charmatz, jeune Californien de San Diego qui, s'il a travaillé sur Bob pendant des années, n'en a pas moins une création personnelle qui, elle, me fait rire. Le principe est on ne peut plus simple : une photo à peine retravaillée sur ordi, et hop, la photo banale devient une histoire. Je vous offre quelques unes de ces histoires pour faire sourire la journée. Alors bonne journée à vous !

Sean-Charmatz-journaldudesign-06-tt-width-620-height-620-lazyload-0-crop-1-bgcolor-000000-except_gif-1

Sean-Charmatz-journaldudesign-10-tt-width-620-height-620-lazyload-0-crop-1-bgcolor-000000-except_gif-1

Sean-Charmatz-journaldudesign-01-tt-width-620-height-620-lazyload-0-crop-1-bgcolor-000000-except_gif-1

Sean-Charmatz-journaldudesign-02-tt-width-620-height-620-lazyload-0-crop-1-bgcolor-000000-except_gif-1

Sean-Charmatz-journaldudesign-03-tt-width-620-height-620-lazyload-0-crop-1-bgcolor-000000-except_gif-1

 

Posté par 251065 à 10:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 novembre 2019

leçon d'automne

Pendant longtemps, très longtemps, je n'ai pas aimé l'automne. Bien sur, j'étais sensible à l'explosion de couleurs de la nature, à ces tons d'or et d'ambre roux, j'aimais faire craquer sous mes pas les feuilles jonchant le chemin, et retrouver la maison et ses bonheurs du moment, le feu dans le poêle à bois, les bougies allumées à la tombée du jour. Mais je n'aimais pas l'automne. J'étais, bien malgré moi, dans le temps d'avant et le temps d'après. Le temps d'avant, l'été enfui, les soirées interminables à lire dans le jardin, les repas sous le vieux noyer, les brassées de fleurs cueillies au point du jour, la maison inondée de soleil, tous ces jours qui ne reviendraient pas. Et puis le temps d'après, celui qui allait venir, qui s'annonçait déjà dans les paquets d'eau dégoulinant sur mes fenêtres, le temps des jours sans lumière, des arbres sans feuille, des matins sans chants d'oiseau. L'automne n'était pour moi que la saison entre l'été glorieux et l'hiver douloureux. Je n'aimais pas l'automne. Et puis, et puis la vie.  C'est étrange comme il faut du temps parfois. On commence à comprendre, tout doucement, très lentement, et puis un matin c'est une feuille qui tombe à nos pieds, cramoisie, encore toute étourdie de son vol vertigineux, c'est une noisette cachée dans l'herbe. Ah oui, c'est vrai, on l'avait presque oublié, il y a dans le talus ce vieux noisetier arrivé là tout seul, qui n'a jamais rien produit que deux misérables coquilles rongées par les balanins. On se penche, le sourire aux lèvres, pour ramasser la petite coquille ronde et luisante de rosée, et elles sont deux, et dix, elles sont des dizaines, se poussent du coude et rigolent. Elles m'ont donné une bonne leçon, ma première leçon d'automne. Et j'ai compris d'un coup. J'ai compris enfin pourquoi tout ça, pourquoi les jours bleus et les jours gris, pourquoi le champignon et pourquoi la noisette, pourquoi moi et pourquoi les autres. Alors je me suis assise dans l'herbe mouillée et me suis mise à rire. Il m'en avait fallu du temps...

DSCN5786

Flore43

Posté par 251065 à 10:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 novembre 2019

Défi Dessin 203

Annick, de Loudéac, nous proposait de dessiner une girouette pour ce 203ème Défi, thème tourbillonnant pour cette fin octobre... Il y a du vent dans ce Défi, regardez un peu...

Isabelle paris

Isabelle, de Paris, 25ème participation

michèle paris

Michèle, de Paris, 11ème participation

chantal nantes

Chantal, de Nantes, 20ème participation

capucine paris

Capucine, de Paris, 139ème participation

françoise brest

Françoise, de Brest, 6ème participation

yolande loudéac

Yolande, de Loudéac, 10ème participation

véro tours

Véronique, de Tours, 19ème participation

mounia toulouse

Mounia, de Toulouse, 177ème participation

annick loudéac

Annick, de Loudéac, 22ème participation

sandrine angers

Sandrine, d'Angers, 5ème participation

fred loudéac

Frédérique, de Loudéac, 31ème participation

france bayonne

France, de Bayonne, 30ème participation

hélène carcassonne

Hélène, de Carcassonne, 115ème participation

défi_203

Françoise, de Bordeaux, 54ème participation

edith loudéac

Edith, de Loudéac, 27ème participation

cécile nanterre

Cécile, de Nanterre, 131ème participation

mylène chartres

Mylène, de Chartres, 103ème participation

cèline lyon

Céline, de Lyon, 18ème participation

edith rennes

Edith, de Rennes, 7ème participation

eliane

Eliane, de Saint-Brieuc, 140ème participation

DSCN5785

...et moi, Charlotte, de Saint-Brieuc...

On dirait bien que nous sommes entrées dans l'automne pour de bon, que diriez-vous d'une bonne soupe pour nous réchauffer ? Allez hop, ce sera le thème de notre 204ème DD : "A la soupe !" Et pour le 205ème DD je demande un thème à Mylène de Chartres...

Posté par 251065 à 08:38 - Commentaires [5] - Permalien [#]

27 octobre 2019

José Naranja

Il est un carnettiste dont j'avais déjà croisé le travail à plusieurs reprises, en m'arrêtant dessus avec un "wouha" (bouche bée...) admiratif. L'envie m'a pris d'aller creuser un peu, d'en savoir un peu plus sur la personnalité et la démarche de ce carnettiste pas tout à fait comme les autres. José Naranja est un ancien ingénieur aéronautique. Quand je dis "ancien" je ne veux pas dire "à la retraite", mais qu'il a quitté ce domaine-là pour se consacrer tout à fait  au carnet de voyage. Je trouve son style impressionnant. Il est minutieux, très très trèèèèèès minutieux, tout est millimétré, calibré, organisé. Au bout de quelques pages ça devient presque trop "sous contrôle", on aimerait qu'il se lache un peu, qu'un peu de vent ébouriffe  ses pages, qu'il laisse sa main (plutôt que sa règle) tracer des lignes un peu moins parfaitement droites mais... ce n'est pas le sujet. Très minutieux donc. Beaucoup d'écriture (parfaitement régulière, cela va sans dire) et assez peu de dessin et de collage (quelques timbres pour l'essentiel), mais quand il dessine on constate que là aussi, il maitrise. Plus que le détail des pages c'est l'impression d'ensemble qui compte. C'est "classe". Evidemment, on ne l'imagine pas trop installé sur un bout de trottoir, dans la cohue d'un marché, travaillant "à l'arrache" comme ça vient, ce n'est pas son truc. Lui, est dans le controle. Il fabrique lui-même ses carnets (de petit format), toujours exactement au même format, avec le même papier méticuleusement choisi parmi des dizaines d'autres, ses encres scrupuleusement sélectionnées. Pas d'impro vous dis-je. Même le rangement de ses carnets est fait main, dans des boîtes exactement conçues pour ça, avec un carton utilisé par les archivistes pour assurer la conservation optimale des documents. Autant dire qu'une tasse de café renversée sur le carnet doit être un drame insurmontable et inenvisageable, et qu'il est hors de question que quelqu'un d'autre mette un mot dans son carnet (d'ailleurs qui oserait ?). Et je ne suis pas sure que les gens soient autorisés à feuilleter ses carnets (ou bien avec des gants ?)... A l'arrivée, je suis admirative "mais". Le "mais" compte... mais je suis admirative... Ce n'est pas le genre de carnet que je fais ni que j'ai envie de faire mais... beaucoup de plaisir à admirer. N'est-ce pas l'essentiel ?

13

16

17

18

19

Posté par 251065 à 10:10 - Commentaires [12] - Permalien [#]

23 octobre 2019

un an plus tard...

Il y a un an j'étais en Inde, émerveillée, bouleversée, chamboulée par cette planète si lointaine et si différente de la mienne. Alors j'ai resorti mon carnet de voyage et me suis replongée dans les pages grifonnées, chiffonnées, ai revu les vaches sacrées aux colliers de fleurs, les singes sur les toits de la mégapole Delhi, les danseuses taillées dans la pierre, les femmes en saris multicolores, les volutes d'encens, les temples partout, les rickshaws surchargés, lord Ganesh omniprésent, les palais poussiéreux, les forêts opaques, les plats qui enflamment la bouche, et puis ce lever de soleil d'un rose très pâle sur le Taj Mahal, et puis ces gamines rieuses venues voir mon dessin sur les ghats sacrés de Pushkar, ces éléphants nonchalants traversant la route, les litres de thé chay illuminés de filaments de safran, la nuit dans le palais du Maharadja  de Mandawa, la tombe de Gandhi, les explications culinaires d'Hemantkumar dans le petit restaurant de Raghunathpura, la rencontre fabuleuse avec les soeurs Mohanlal vendeuses de toutes les épices du monde à Jodhpur, le temple des rats sacrés à Deshlok, les cobras qui sortent de leur tanière quand le soir tombe, il y avait tout dans mon carnet, et les croquis ont fait leur tour de passe passe habituel et m'ont ramenée exactement à l'instant de chacun, et j'ai vu, senti, entendu ce que je voyais, sentais, entendais pendant mes dessins. N'y aurait-il pas un peu de sorcellerie dans les carnets de voyage ? Et puis il y avait aussi quelques recettes glanées ça et là, alors je me suis mise en cuisine pour préparer un poulet tandoori, un dahl, un curry de pois chiches et une quinzaine de naans pour nourrir ma tribu d'ici. Les épices embaumaient la maison, c'était la fête d'un coup, la machine à remonter avait fait son office.

India7

India2

India3

India5

India6

India17

India13

India14

Posté par 251065 à 10:10 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :