01 février 2014

Février

Et nous voilà à la porte de février, porte poussée sous un grand ciel bleu. La maison est pleine de bruit, de musique, de galops dans les escaliers et les cookies patissés par Marie ont été engloutis par une armée d'ados voraces. Alors je referme doucement la porte de mon atelier, fait couler l'eau claire pour l'aquarelle, prépare le papier, le pinceau, l'encre et la lumière, me saisis de l'instant et le couche en couleurs. Je ne sais pas ce que nous réserve ce février tout neuf qui fait le fier dans la lumière superbe. Je ne le... [Lire la suite]
Posté par 251065 à 22:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

31 janvier 2014

Compagnie Gazibul

Le spectacle était en pleine matinée et j'y suis allée un peu en trainant les pieds, il me cassait ma matinée de travail, me sortait de mon atelier devenu enfin studieux à dix jours de mon expo. Et pourtant quelle erreur, une fois de plus, ça aurait été ! Etrange histoire, à mi-chemin entre rêve et parcours initiatique, cet étrange dialogue entre une femme et son messager intérieur. Du coup, oubliée l'exposition, les cadres à terminer, la présentation à imaginer, les "il faut" si pleins de sagesse, et je suis retournée voir le... [Lire la suite]
Posté par 251065 à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 janvier 2014

Parce que

Parce que la vie. Parce que. Faut-il vraiment donner une raison ? J'ai changé d'avis et reprends le fil de ce blog que je croyais fermé pour de bon. Oui, souvent femme varie, c'est ainsi que voulez-vous. Je me croyais partie et bien partie, et puis suis revenue, relire quelques pages, quelques autres. J'ai finalement tout relu, enlevé des pages entières, et des photos, et des jours passés expédiés aux oubliettes de ma mémoire. J'ai ouvert grand les fenêtres de ce blog, secoué les tapis, les rideaux, tout ce qui pouvait voler au vent... [Lire la suite]
Posté par 251065 à 16:07 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
11 octobre 2013

Laisser mourir...

"Il faut laisser mourir ce qui doit mourir" écrit si bellement Clarissa Pinkola Estes dans "femmes qui courent avec les loups". Ce livre, conseillé par l'amie, est une révélation et me touche au plus profond, m'emplissant de force et de détermination pour être ce que je suis. Laisser mourir ce qui doit mourir, ne pas s'accrocher, pour porter toute sa force sur le vivant, le vrai. Ainsi en est-il de beaucoup de choses, ainsi que de ce blog, que je vais laisser s'éteindre doucement, empli de mes pages de ces cinq années et plus.... [Lire la suite]
Posté par 251065 à 16:06 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :
07 octobre 2013

dernier bain

Elles sont venues me chercher, me sortir de mes pensées gris-bleu pour m'emmener respirer la mer. Elles se sont baigné et moi j'ai écrit sur le sable, dans le sable, couchant des mots bientôt effacés par la marée montante, savourant le simple fait d'être là, de sortir de ma bulle, de regarder l'ombre avancer sur la longue plage et les goélands glisser sur l'écran bleu. Ensuite nous sommes allées boire un verre alors que le soleil se couchait sur le port. Elles m'ont écrit une carte postale et je n'avais pas le droit de regarder ce... [Lire la suite]
Posté par 251065 à 08:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
29 septembre 2013

noir sur la ville

Dans le hall de la gare, comme chaque année à l'approche du salon du roman noir, il y avait un stand couvert de livres et des bénévoles qui les proposaient aux voyageurs et aux passants. Un prêt gratuit, comme ça, contre rien, en toute confiance, juste pour le plaisir de lire, d'échanger ensuite, d'aimer ou de ne pas aimer. Martin et Marie ont choisi le leur sur les conseils des personnes présentes et se sont mis à lire aussitôt, en attendant le train. Nous étions bien, là, sur le quai ensoleillé de la petite gare, au milieu des... [Lire la suite]
Posté par 251065 à 22:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

28 septembre 2013

regards sur les arts

C'est la grande exposition annuelle, celle qui fait venir dans notre petit bout de Bretagne des artistes de renommée internationale, et les expose dans la collégiale du XIIIème siècle. L'entrée y est gratuite, et cette année je voulais y emmener Martin et Marie, qui dessinent de plus en plus. Et je me faisais fête de voir là quelques grands noms de l'aquarelle. Qui n'étaient pas là. Rien, personne pour représenter l'aquarelle au milieu des 38 artistes superbement mis en valeur. Alors que je m'en étonnais auprès du président de... [Lire la suite]
Posté par 251065 à 19:06 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
24 septembre 2013

moqueur

Nous avions bien enregistré le rouge qui grignotait la vigne vierge sur la maison, la fraîcheur des soirées, la venue tardive du jour. Nous avions mitonné le premier potage, avions sacrifié le premier potiron, posé sur la cheminée le premier bouquet de baies et de branches cramoisies. Nous avions accepté l'automne. Et puis l'été s'en est revenu d'un coup. La chaleur est revenue se poser sur les pourpres, les ors de septembre, se moquant de nous et de nos corps déjà engoncés de laine. Moqueur été, le temps d'une pirouette...
Posté par 251065 à 08:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
17 septembre 2013

automne

Il faisait déjà nuit lorsque j'ai quitté mon dernier cours de la journée. Il faisait déjà nuit et je goutais cette solitude dans ma voiture, encore intensifiée par le noir qui enveloppait la campagne, par le bout de forêt qu'il fallait traverser. A la maison m'attendaient les enfants, qui avaient dîné depuis longtemps. Guilhem avait sacrifié le plus petit potiron du jardin pour le premier potage de la saison, crémeux et ambré comme il sait que je l'aime. Une fournée de cookies m'attendait ensuite. Je me suis déchaussée, lasse et... [Lire la suite]
Posté par 251065 à 22:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
15 septembre 2013

Dans les livres

Il y avait ces livres, tous ces livres que je croyais bien innocemment pouvoir tous caser dans la nouvelle bibliothèque. Au fur et à mesure que nous les descendions dans les grands paniers je comprenais qu'il me faudrait faire un choix et que la bibliothèque du premier étage ne se viderait pas totalement, pas plus que le placard à livres du second. Jean-Baptiste s'était déjà attaqué au classement selon mes consignes un peu floues "les livres de poches là, sauf les Bobin que je garde là, et puis les Colette ici". Mes livres... [Lire la suite]
Posté par 251065 à 23:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :