J'ai longtemps hésité  à faire faire des sigils à mes stagiaires. Ca se bousculait un peu dans ma tête entre envie et retenue, et puis la valse-hésitation a finalement cessé et j'ai proposé cet exercice lors du petit café que nous prenons ensemble au premier matin pour faire connaissance. Il me semble que c'était lors du stage à Quimper, ou peut-être était-ce à Paimpol ? Je n'en suis plus très sure mais je me souviens que mon coeur battait la chamade. Faire un sigil c'était sortir du "carnet de voyage" traditionnel, c'était emmener mes stagiaires ailleurs, sur un autre chemin, c'était dire à mes stagiaires, dès le premier matin du premier jour de stage, que celui-ci ne serait pas exactement comme elles l'avaient imaginé. C'était aussi (et surtout...) me dévoiler un peu (et c'était peut-être de là que venait l'hésitation en fait...)

Ce matin la lumière est très douce dans mon atelier, un peu voilée, un peu retenue. Je regarde dans mon carnet de tous les jours le sigil que je me suis dessiné pour l'année nouvelle et sais déjà que je vais le partager avec vous...

Un sigil est comme un talisman, un tracé chargé de symbole mais qui vous est propre et personnel, que vous dessinez vous-même et qui ne parle qu'à vous,  qui vous rappelle un voeux ou une décision ou une direction dans laquelle vous voulez aller. Vous pouvez en avoir un pour l'année entière ou juste pour un évènement important pour vous, pour une occasion particulière (mais n'en faites pas pour un oui ou pour un non, ils perdraient leur utilité).

Pour ce sigil de l'année nouvelle posez-vous avec une feuille, un  crayon, tout le matériel créatif que vous aimez utiliser (votre carnet de tous les jours aussi !!!). Il faut que vous soyez seule, c'est un moment que vous vous offrez (ni télévision ni téléphone bien sur). Réfléchissez à ce que vous vous souhaitez pour l'année. Vers quoi voulez-vous aller  ? Que voulez-vous réaliser ? Commencez à poser des mots sur votre feuille, tout ce qui vient. Relisez, éliminez, rajoutez, cherchez les synonymes des mots qui vous parlent le plus, creusez. A un moment vous saurez avoir trouvé, ce sera clair. Ecrivez alors votre mot (ou les deux ou trois qui forment votre intention) en majuscules. Puis barrez toutes les lettres en double. Il vous reste quelques lettres que vous allez utiliser pour former votre sigil. Vous allez les assembler, les retourner, les déformer jusqu'à obtenir un tracé qui les contiendra mais qui ne sera pas "lisible", sera graphique, facile à reproduire, et vous parlera à vous. Votre sigil. Lorsque vous l'avez, dessinez-le dans votre carnet, sur votre poignet, sur des post-it que vous collez partout, brodez-le sur la manche d'un vêtement, peignez-le sur la fenêtre de votre cuisine, mettez-le partout ! L'avoir sous les yeux, tomber dessus, vous ramènera à cette intention, c'est un sacrément bon outil ! Gardez pour vous la signification de votre sigil, il ne regarde que vous et ne veut plus dire grand-chose s'il est partagé. Gardez-le, regardez-le, imprégnez-vous...

DSCN6436