On parle en ce moment de Peter Beard, le célèbre photographe américain retrouvé mort non loin de chez lui dans la chiquissime Long Island. Ce qui me donne envie de vous faire un petit post sur ses carnets de voyage car il  était "aussi" carnettiste et qu'en fait je trouve ses carnets nettement plus intéressants que ses photos. Pour faire un petit topo rapide sur le personnage, Peter Beard était issu d'une famille fortunée, a grandi en cotoyant les héritiers des grandes fortunes américaines (un sacré réseau pour percer ensuite...) et s'est fait connaître comme photographe animalier, en particulier de la faune africaine. Il aimait les beaux objets, les belles femmes, les belles bagnoles, aimait les collectionner et se montrer avec (je ne parle pas seulement des belles bagnoles), aimait la chasse, les safaris. Ami de la famille Kennedy, des stars des années 70 et 80, bref, vous cernez le personnage.

Ce qui m'intéresse est davantage ses carnets, qu'il tenait depuis l'enfance. Une bonne partie ont brûlé lors de l'incendie de sa maison à la fin des années 80 mais il en reste plusieurs dizaines qui offrent des pages très intéressantes, très chargées. Il collait beaucoup de photos, en noir et blanc la plupart du temps, ce qui donnait de l'homogénéité et beaucoup de force à l'ensemble, écrivait par-dessus avec tous les liquides qui lui tombaient sous la main, n'hésitait pas à se couper volontairement pour rajouter du sang sur ses pages (vous n'êtes pas obligés d'aller jusque là), chargeait, surchargeait, en rajoutait encore, bien loin des carnets "bien propres", c'était son style, sa façon de dire les choses, assez fascinante et tellement libre.

Peter-Beard-collage

blackdessins

carnetpeter

images

images (1)

images (2)