Si l'on vous demande de citer, comme ça, spontanément, les femmes peintres que vous connaissez, dont le nom a traversé l'histoire, qui vous viennent à l'esprit ? La moisson est surement faible... Pourtant, des femmes peintres, toutes les époques en regorgent, mais l'histoire n'a pas daigné retenir leur nom, allant du simple "oubli" à l'appropriation pure et simple des oeuvres de femmes à des peintres hommes. Je ne résiste pas à l'envie de citer Octave Mirbeau, écrivain, journaliste, critique d'art et grand nom de son époque qui, en 1900, écrivit :" La femme n'est pas un cerveau, elle est un sexe et c'est bien beau. Quelques femmes -exceptions rarissimes- ont pu donner, soit dans l'art, soit dans la littérature, l'illusion d'une force créatrice. Mais ce sont des êtres anormaux où de simples reflets de mâle." Tout est dit... Elizabeth Vigée-Lebrun a percé en son temps, mais elle était la protégée de la reine (ce qui n'a pas empêché de lui faire une réputation de débauchée, bien sur), les autres, toutes les autres, ont été sous la "protection" d'un homme introduit dans le monde des arts qui les a fait connaître (parfois en leur piquant quelques toiles qu'ils signaient de leur nom à eux...). Le XXème siècle a ainsi tout de même gardé mémoire de Frida Kahlo, Marie Laurencin, Tamara Lempicka, Sonia Delaunay et Niki de Saint-Phalle (bravo le XXème siècle !), mais pour ces cinq femmes, combien d'hommes ? 

laurencin05

Marie Laurencin