aquarelle Charlotte Keraudren VE03

Je sais bien que nous sommes en février, je sais bien que l'hiver est là et règne en maître, que même s'il veut se déguiser en matins de printemps le froid peut d'un jour à l'autre nous reprendre dans sa main de glace. Et pourtant, ce matin, le merle s'égosille tout en haut du cerisier, dans les chemins creux autour de la maison l'ombre s'éclaire d'éclats de jaune, de rose, de violet triomphants. Hier une abeille affairée, toute à ses affaires, m'a évitée de peu. Mais je sais bien que nous ne sommes qu'en février...