DSCN9942

Le calendrier me dit que nous sommes encore en été... donc le calendrier est un menteur ! Mes envies de soupe brûlante, de plaid autour des épaules, de tapis sous mes pieds ne sauraient me tromper. Et ce jour qui se lève derrière la colline, fileté d'or et de corail, et qui se lève chaque matin un peu plus tard que la veille, n'est-ce pas une preuve, ça ? Et les sujets de mes petites aquarelles du jour, passés des petites fleurs follettes aux lourdes coloquintes ambrées, pas une preuve non plus ?