DSCN8460

DSCN8458

 

C'était mercredi, la journée avait été riche, je la terminais dans l'atelier ouvert sur le jardin. J'avais décidé de prendre un moment pour dessiner le Défi Dessin de la semaine. Dessiner l'été. Pas trop d'idées, quelques unes qui n'aboutissaient pas, mais l'envie de dessiner au feutre noir, l'envie d'un portrait, d'un regard clair surmonté de coquelicots exhubérants. La référence à Mucha se précisait dans ma tête, la main a commencé toute seule, avant que la tête ne décide. Tracé au feutre, et puis de la couleur finalement, parce que les gros coquelicots étaient déjà sur la feuille et qu'un coquelicot en noir et blanc est quelque chose de trop triste, d'inenvisageable. L'été sortait du papier sous la forme d'une tête de femme couronnée de fleurs et d'épis de blé. Il m'en fallait faire une autre, puis une autre, puis une autre, le portrait devenait famille, les heures s'allongeaient dans l'atelier, la lumière déclinait, j'étais si bien là, dans le silence.