images

index

J'ai une passion pour les nuanciers, les couleurs étalées, présentées, les mille nuances d'un même ton et me souviens avoir affiché, dans mon tout premier atelier du bout du bout du Finistère, tout un mur d'échantillons de couleurs. J'aime aussi les noms des couleurs, et connaître le pourquoi de ces noms, la petite histoire du rouge anglais, du bleu de Prusse, du jaune de Naples... Aujourd'hui sur ma palette, c'est le carmin qui est à l'honneur, avec son cousin cramoisi. Ils ont la même origine, le kermes, tout petit insecte de la famille des cochenilles. La cochenille commune est une plaie dans les jardins, mais celle-ci, au contraire, est élevée, choyée depuis la nuit des temps car seule à produire le précieux pigment qui, dans toutes les civilisations, a donné ces nuances incomparables de rouges et de roses. Utilisée en peinture, en teinture, en cosmétique, en alimentation (si les yaourts aux fruits rouges sont rouges c'est grâce à elle, grâce à elle aussi la fraise tagada et le coca), la précieuse  et très rentable cochenille est désormais élevée dans tous les pays où poussent les cactus (dont elle se nourrit). Là ou je la préfère, c'est encore sur ma palette, mais elle mériterait bien une petite médaille pour services rendus, non ?

640px-Cochinel_Zapotec_nests

290px-Cochineal_drawing