DSCN7502

DSCN7500

DSCN7501

Après ce week-end si riche en rencontres, en échanges, en discussions, en apéritifs improvisés entre exposants (pas ma faute...) il était temps de se quitter, de repartir chacun de notre côté. Dur retour à la réalité du quotidien, ce matin, mais je me sens infiniment plus riche, comme si ce grand bain artistique avait relancé un moteur qui, parfois, se grippe un peu, lorsqu'il "faut" peindre. Le plaisir, le plaisir pur, de tracer, de poser les couleurs, de jouer avec l'eau, de voir peu à peu sortir de la feuille de papier blanc le paysage, l'animal, la plante, de retranscrire fidèlement ou au contraire d'imaginer, de laisser aller. Cette parenthèse à Paimpol baigné de lumière pure a réveillé cent mille idées, cent mille projets, et l'envie de toujours avancer, de ne jamais m'arrêter.