DSCN6931

Il suffit de peu, de quelques santons posés sur le marbre de la cheminée, d'une couronne de sapin toute enrubannée accrochée à ma porte d'entrée, de quelques étoiles de neige et boules multicolores peintes sur de vieux papiers pour que d'un coup j'entende les grelots, que l'envie me prenne de bougies plein la maison et d'un vin chaud divinement parfumé de cannelle. Noël, ça y est, j'y arrive pas à pas alors que je livre mes commandes. L'amie de Fribourg me parle de neige tombée chez elle et moi je lève les yeux sur mes rosiers en fleur, me disant que j'aurai peut-être un bouquet de rose à poser sur ma table de fête. Noël si vite, Noël déjà, comme s'il arrivait d'un coup, comme ça, comme si nous ne l'avions pas vu avancer...