tumblr_m4tcmuBIvm1rsbqe6o1_500C'était un jour un peu en vrac, un matin gris ou le gros édredon m'avait retenue au lit de toute sa force persuasive, un jour ou nous n'étions que tous les trois dans la grande maison pour cette fin de vacances. Il m'a fallu courir à une cérémonie des voeux à l'heure du déjeuner, puis à une autre, puis à une autre encore pour prendre des photos et écrire mes articles. J'avais dit aux garçons de déjeuner sans m'attendre alors que j'aurais aimé envoyer au diable ces obligations pour rester avec eux, pour partager ce dernier repas des vacances, mais je savais aussi que bien des lecteurs du journal attendent ces articles-là et les décortiquent. Alors les garçons ont déjeuné sans moi, mais lorsque je suis rentrée m'attendait du café chaud et la galette faite par Guilhem, ornée d'un gros coeur doré sur le dessus. Nous l'avons partagée, tous les trois, nous sommes assis autour de la table, avons mordu dans la pomme à la cannelle, dans le feuilleté tiède et doré. La fève était pour moi, et la couronne aussi lorsque Jean-Baptiste m'a couronnée reine. La reine était contente malgré le jour en vrac, et souriait même aux articles à écrire dans l'après-midi. Dimanche se terminait, l'heure du train approchait, juste avant de plonger dans la rentrée, demain.