IMGP5922

Ils sont arrivés sous un ciel immensément bleu, et nous avons ri en nous souvenant qu'ils disaient n'avoir jamais vu la Bretagne que sous la pluie. Nous avons cherché un moment pour nous rappeler depuis combien de temps nous ne nous étions pas vus. Cinq ans, six peut-être. Les enfants avaient tout fait, préparé le repas, dressé la table sous le vieux noyer, servi le repas, débarrassé, fait la vaisselle, tout fait avec le sourire pour que je puisse profiter de cette soirée délicieuse, de ces amis de passage, de ce bien trop court moment de retrouvailles. La nuit venue, nous sommes restés longtemps à parler  dans le silence du jardin. Ils m'ont raconté leur vie là-bas, ces villes si lointaines dont le nom seul fait s'envoler l'imagination, ils m'ont raconté la réalité du quotidien, les gens, les coutumes. Et  j'ai voyagé au son de leur voix dans des lieux écrasés de soleil, loin, si loin de mon jardin si vert.